C’était certainement le show le plus attendu de l’Amsterdam Dance Event cette année. Eric Prydz avait annoncé la date du 20 Octobre au Ziggo Dome Amsterdam en collaboration avec Tomorrowland et l’organisation de l’ADE, avec le défi de remplir les 17.000 places de la salle. Il aura finalement fait 2 dates en ajoutant le 19 Octobre!

Un événement tellement attendu qu’il était sold out en quelques minutes. Les professionnels présents à l’ADE avec leur « Pro Pass », qui devaient pouvoir accéder au show ont eu même eu droit à leur waiting room pour obtenir leurs accréditations, parties en quelques minutes elles aussi.

L’événement le plus attendu de l’ADE 2022

Bref, HOLO était THE EVENT de la conférence, et tant pis pour les absents. Le show a démarré vers 19h30 avec une première partie très Pryda assurée par la garde rapprochée d’Eric Prydz, les talentueux Cristoph et Yotto. Une entrée en matière de très haut-niveau qui donnait le ton, avec une ambiance qui chauffait au fil des minutes, et surtout au rythme des beats !

Cristoph et Yotto ont déroulé leur progressive et melodic house pendant 2h, enchainant leurs propres productions, totalement dans le ton de l’événement. On a adoré le remix de « Rüfüs Du Sol – Underwater » par Yotto ou encore le remix de « D-Note – Shed My Skin » par Christoph.

Puis à très exactement 21h58 (heure annoncée par l’organisation), Eric Prydz est arrivé via sa navale station hologrammée, dans une intro de show captivante. Le boss a choisi « Armed », anthem de 2006 sorti sur Pryda Recordings pour ouvert son show.

Puis tout s’est enchainé très vite, avec une mise en scène extraordinaire à base d’hologrammes, dans une scénographie millimétrée. Ses tubes y étaient tous comme Opus, Pjanoo ou encore son remix d’Anyma & Chris Avant Garde « Consciousness ». Mais également de très nombreux IDs dévoilés cet été à Loveland ou Tomorrowland.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Prysm (@prysm_official)

Un show millimétré

La production de ce show est incroyable, du début à la fin. Les coûts de production du spectacle sont nécessitaient certainement deux Ziggo Dome sold out. Au moment ou l’on parle d’économies d’énergies, one ne veut même pas connaitre la facture d’électricité de ce show hors-normes.
A noter également, une organisation parfaite dans la salle, de l’accueil au temple, en passant par les vestiaires (gratuits) ou les stands de boissons et nourritures (à des prix très abordables).

Une mention particulière à la très nombreuse communauté française présente dans la salle. Eric Prydz se faisant tellement rare en France, ça valait bien un aller/retour Amsterdam pour se faire du bien aux oreilles.

Vous pouvez retrouver la tracklist du show sur 1001tracklistings.com

About Author

Prysm Radio